* Connexion   * Inscription


Dernière visite le :
Nous sommes actuellement le Mer Déc 12, 2018 9:16 am
Voir les messages sans réponses
Voir les sujets actifs





Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Vos hommages à notre Alfred
MessagePublié: Jeu Aoû 11, 2011 12:23 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Aoû 10, 2011 11:41 pm
Messages: 2
Bonjour! J'ai l'impression que plus personne ne met les pieds ici, mais sait-on jamais, peut-être quelqu'un passera par ici et lira ce message.
Je voulais donc ouvrir un topic réservé aux hommages, où chaque membre pourrait y faire part de ses créations, de ses messages, de tout ce qu'il souhaite dédier au génie Musset.
J'ouvre le bal avec un poème de ma création.

Symphonie de pleurs ou concerto d'allégresse
Que ta plume effleure comme les cordes d'une lyre,
Dans ta gaîté céleste ou plus sombre détresse,
Ô poète! comme il est délicieux de te lire!
Ton habile archet fait sonner le triste accord
Des violoncelles du deuil et des peines de coeur,
Et tes maux dissonants s'envolent de ton corps
Pour rejoindre la page et y chanter en choeur;
Puis tes extases qui dansent au creux du livre
Sont pareilles à la liqueur d'un gourmand calice
Dont les anges du Ciel et tes lecteurs s'enivrent
Le sourire léger, les yeux pleins de malice.
Quelle est donc la divine muse qui t'inspire?
Qui te souffle à l'oreille rimes et répliques
Et te fait seigneur bâtissant son empire
Sur le drame, le conte et la poésie lyrique?
La sensibilité de ta jeunesse en fleurs,
Navire qui t'a porté aux flots de l'excès,
A brassé les eaux du rire et surtout des pleurs;
Face à ta barque ébréchée s'est ouvert l'accès
À la débauche et tous les passe-temps obscènes.
Ainsi ton âme entière est devenue théâtre
Où l'attrait du vice et les aspirations saines
Se répliquaient vivement sous leur masque de plâtre.

Puis ce mal du siècle emporta au cimetière
Un divin enfant de l'art, un brillant aède,
Qui laissa maintes générations héritières
D'un flambeau ardent, empreinte éternelle d'Alfred.

S.



C'est mon premier poème et c'est un peu maladroit, puis je me suis donnée du mal, la poésie ne doit pas être dans ma nature. Mais je ne pouvais m'adresser à Alfred que dans sa langue. Il méritait bien mes efforts!

Et vous, avez-vous des paroles ou dessins à adresser à Alfred? Partagez vos créations :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Vos hommages à notre Alfred
MessagePublié: Lun Sep 05, 2011 8:28 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Aoû 29, 2011 5:12 am
Messages: 7
---------
Feu follet a écrit:
Bonjour! J'ai l'impression que plus personne ne met les pieds ici, mais sait-on jamais, peut-être quelqu'un passera par ici et lira ce message.
Je voulais donc ouvrir un topic réservé aux hommages, où chaque membre pourrait y faire part de ses créations, de ses messages, de tout ce qu'il souhaite dédier au génie Musset.
J'ouvre le bal avec un poème de ma création.

Symphonie de pleurs ou concerto d'allégresse
Que ta plume effleure comme les cordes d'une lyre,
Dans ta gaîté céleste ou plus sombre détresse,
Ô poète! comme il est délicieux de te lire!
Ton habile archet fait sonner le triste accord
Des violoncelles du deuil et des peines de coeur,
Et tes maux dissonants s'envolent de ton corps
Pour rejoindre la page et y chanter en choeur;
Puis tes extases qui dansent au creux du livre
Sont pareilles à la liqueur d'un gourmand calice
Dont les anges du Ciel et tes lecteurs s'enivrent
Le sourire léger, les yeux pleins de malice.
Quelle est donc la divine muse qui t'inspire?
Qui te souffle à l'oreille rimes et répliques
Et te fait seigneur bâtissant son empire
Sur le drame, le conte et la poésie lyrique?
La sensibilité de ta jeunesse en fleurs,
Navire qui t'a porté aux flots de l'excès,
A brassé les eaux du rire et surtout des pleurs;
Face à ta barque ébréchée s'est ouvert l'accès
À la débauche et tous les passe-temps obscènes.
Ainsi ton âme entière est devenue théâtre
Où l'attrait du vice et les aspirations saines
Se répliquaient vivement sous leur masque de plâtre.

Puis ce mal du siècle emporta au cimetière
Un divin enfant de l'art, un brillant aède,
Qui laissa maintes générations héritières
D'un flambeau ardent, empreinte éternelle d'Alfred.

S.



C'est mon premier poème et c'est un peu maladroit, puis je me suis donnée du mal, la poésie ne doit pas être dans ma nature. Mais je ne pouvais m'adresser à Alfred que dans sa langue. Il méritait bien mes efforts!

Et vous, avez-vous des paroles ou dessins à adresser à Alfred? Partagez vos créations :)




J'ai le coeur de Musset mais je n'ai pas son génie.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
cron

Créer Un Forum · php-BB© · Internationalization Project · Signaler un abus · Contrat De Licence D'utilisation/Politique De Vie Privée
© Forums-Free.com 2009