* Connexion   * Inscription


Dernière visite le :
Nous sommes actuellement le Mer Déc 12, 2018 9:14 am
Voir les messages sans réponses
Voir les sujets actifs





Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La nuit Vénitienne
MessagePublié: Ven Aoû 29, 2008 5:19 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 30, 2008 10:49 pm
Messages: 35
Petite œuvre, écrit rapidement je pense. La fin est surprenante mais je pense que la beauté de l'oeuvre réside dans le dialogue entre Razetta et Laurette. Musset peignait déjà bien l'amour, bien que maladroit à certains endroits.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La nuit Vénitienne
MessagePublié: Lun Sep 01, 2008 9:13 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 02, 2008 9:55 am
Messages: 26
Ecrivez cet dialogue, je voudrais bien le lire!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La nuit Vénitienne
MessagePublié: Lun Sep 01, 2008 12:09 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 30, 2008 10:49 pm
Messages: 35
---------
En voici un petit extrait:

Razetta, seul
Ainsi, je l'ai perdue. Razetta, il fut un temps où cette gondole, éclairée d'un falot de mille couleurs, ne portait sur cette mer indolente que le plus insouciant de ses fils.
Les plaisirs des jeunes gens, la passion furieuse du jeu t'absorbaient; tu étais gai, libre, heureux; on le disait, du moins ; l'inconstance, cette soeur de la folie, était maîtresse de tes actions; quitter une femme te coûtait quelques larmes; en être quitté te coûtait un sourire. Où en es-tu arrivé ?
Mer profonde, heureusement il t'est facile d'éteindre une étincelle. Pauvre petite croix, qui avait sans doute été placée dans une fête, ou pour un jour de naissance, sur le sein tranquille d'un enfant; qu'un vieux père avait accompagnée de sa bénédiction; qui, au chevet d'un lit, avais veillé dans le silence des nuit sur l'innocence; sur qui, peut être, une bouche adorée se posa plus d'une fois pendant la prière du soir; tu ne resteras pas longtemps entre mes mains.
La belle part de ta destinée est accomplie; je t'emporte, et les pêcheurs de cette rive te trouveront rouillée sur mon coeur.
Laurette! Laurette! Ah! je me sens plus lâche qu'une femme. Mon désespoir me tue; il faut que je pleure.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
cron

Creer Un Forum · php-BB© · Internationalization Project · Signaler un abus · Contrat De Licence D'utilisation/Politique De Vie Privée
© Forums-Free.com 2009